Econostrum : Economic News in the Mediterranean, a leading French business news journal, has just revealed their company of the week: Polyglot Group!

 

Jacques Reynaud, our Global Head of Market Development, is featured in the article, where he can be found delving into the solutions that we offer businesses who wish to expand and optimise their operations in the Mediterranean region.

“We are able to respond to businesses’ geographic and language needs by delivering our HR Global Solutions”  states Jacques Reynaud.

 

Check out the full article in French below:

 

Polyglot Group: Spécialiste du Recrutement de la « Région Méditerranée »

 

Polyglot Group a choisi Barcelone comme capitale pour son développement en Méditerranée. Avec seulement cinq salariés en Espagne (mais plus de 400 collaborateurs freelance), l’entreprise propose des solutions globales de relations humaines et services linguistiques aux entreprises qui veulent « internationaliser » leur activité en Europe du sud et au Maghreb.

Depuis deux ans, Polyglot Group accompagne la croissance méditerranéenne de groupes aussi connus que LinkedIn, H&M, Mapfre ou Acciona… entre autres. Mais la société – qui a choisi Barcelone pour capitale méditerranéenne depuis son expansion d’Australia en 2013 –  travaille aussi beaucoup avec des PME, voire des TPE ayant pour ambition d’étendre leur activité en Europe du sud ou Afrique du Nord.

Nous nous définissons comme une société de conseil et d’externalisation des ressources humaines”, explique le directeur, Jacques Reynaud. “Le cas typique, c’est une start up française par exemple qui va vouloir s’implanter dans un autre pays du pourtour méditerranéen ; nous allons lui proposer une offre globale afin de réaliser au mieux cette démarche d’internationalisation” poursuit-il.

Le “package” de Polyglot Group se décline autour de trois types d’activités : d’abord le recrutement, ensuite les services linguistiques, et enfin des solutions d’affaires pour “aider véritablement les entreprises à s’installer et se développer à l’international.”

Ce qui se traduit sous différentes actions très concrètes dans le pays d’implantation : enregistrement de la structure juridique de l’entreprise pour lui donner un cadre légal et une existence juridique locale, recrutement de personnel sur place, externalisation de la paye, traduction des contenus marketing…

 

Une Offre Globale

 

Cette  “offre globale” simplifie la stratégie d’internationalisation des entreprises, qui n’ont d’autre facture à régler en fin de mois que celle de Polyglot Group pour l’ensemble de ces prestations. “Cela veut dire que nous allons fournir une réponse efficace et rapide, mais aussi limiter les risques puisque tous les coûts sont connus dès le départ à travers les devis que nous présentons au client.”

Avec évidemment la possibilité pour chaque entreprise de choisir les prestations dont elle a besoin. Une solution à la fois simple et “sur mesure” particulièrement intéressante pour le PME, dont Polyglot Group connaît d’autant mieux les contraintes qu’elle se trouve elle-même dans cette catégorie.

La société dirigée par Jacques Reynaud ne compte en effet que cinq salariés, mais elle coordonne au total 400 collaborateurs freelance, “soit une soixantaine de postes en équivalence temps plein.” Surtout, Polyglot Europe s’appuie sur l’antériorité de Polyglot Group, créé voici vingt ans en Australie par Corinne Bot, et dont l’entreprise espagnole est l’émanation.

Même si les deux sociétés sont juridiquement indépendantes, les synergies permettent de travailler en Méditerranée avec des clients rencontrés en Australie. Autre avantage de cette collaboration : une réactivité exceptionnelle pour les travaux de traduction (proposés en 140 langues), car en jouant sur les décalages des fuseaux horaires, Polyglot Group peut mobiliser des collaborateurs 24/24.

 

Logique Régionale de Recrutement

 

Polyglot Group s’occupe notamment du recrutement des équipes commerciales au Maghreb pour Enphase Energy. Cette dimension internationale a permis a Polyglot Group de se positionner très rapidement à l’échelle de la “région Méditerranée” pour répondre aux nouvelles demandes des grands groupes, qui raisonnent de plus en plus sur une logique régionale à dimension variable: sud-européenne, maghrébine, nord-africaine, ou réellement méditerranéenne.

“Nous travaillons ainsi pour des industriels dans le cadre d’actions de recrutement sur la zone “south Europe North Africa”, définie comme une entité à part entière par certains groupes”, confirme Jacques Reynaud. Le dirigeant assure que Polyglot Group a même été la première entreprise à répondre à ce besoin de “recrutement régional méditerranéen”.

Un marché désormais ouvert à des concurrents : « Cette antériorité nous permet tout de même d’anticiper sur les évolutions du secteur, comme par exemple au niveau des traductions, avec un besoin croissant de ce que l’on appelle la « localisation marketing », c’est à dire une traduction qui ne prend pas seulement en compte les critères linguistiques, mais aussi les aspects culturels et donc marketing ».

Dans ce cas, Polyglot Group recrute des traducteurs qui sont également des “spécialistes métiers”, c’est à dire des experts dans leur domaine d’activité. Une façon de mieux accompagner les entreprises sur les marchés à « fort potentiel » comme l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, qui sont les principales destinations en Méditerranée des quelque 500 clients de Polyglot Group, parmi lesquels une trentaine développent actuellement des projets d’externalisation.

Parce que nous sommes capables de répondre à la fois à une géographie, un business, une langue et apporter des solutions au niveau ressources humaines”, conclut Jacques Reynaud.

 

Jacqueline

About the Author:

Jacqueline is a talented content writer. Mesmerized by the power of words, Jacqui's passionate about sharing our team's greater knowledge so as to help individuals all over the world with their HR challenges.
Read more about Jacqueline Harding.